Groupe CENTURY 21 Martinot Cerim Immobilier en région ILE-DE-FRANCE

Transaction : Le marché immobilier, qu'en est-il ?

Publiée le 27/04/2020

marche de l'immobilier century

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le confinement a profondément modifié nos habitudes, et les mois à venir ne laissent pas envisager un retour complet à notre vie d’avant.

Le marché immobilier, après 3 années extrêmement porteuses et un début d’année sur les chapeaux de roue, est à l’arrêt depuis le 16 mars. Quelques signatures arrivent encore à se faire mais les professionnels de l’immobilier s’accordent sur une baisse de 80 à 90% du volume des transactions sur le mois d’avril.

À quoi va ressembler le marché immobilier après le confinement ? Faut-il anticiper une baisse ? Une diminution du nombre de transactions ?

 

 

Le marché pendant le confinement

Le marché immobilier est aujourd’hui à l’arrêt depuis le 16 Mars, L’ensemble de la chaine de l’immobilier est en mode « pause ». Certes, quelques visites se font, notamment en location pour les cas d’extrême urgence et force majeure, mais le reste des activités est très fortement ralenti et pour cause : Le confinement rend compliquée une activité qui nécessite un grand nombre de sorties et de contacts : Les diagnostiqueurs, les agents immobiliers, les notaires, mais aussi les banques et les mairies limitent pour la plupart leurs activités. Compliqué du coup d’envisager de porter son projet au bout.

Certes, les notaires ont lancé il y a quelques jours leur outil de signature électronique mais ce sont alors bien souvent les clients qui ne souhaitent pas déménager durant le confinement. Difficile en effet de trouver un déménageur qui accepte de les accompagner ou encore d’être sûr que l’on retrouvera facilement un nouveau chez soi.

 

 

Une demande d’acheteurs forte.

Si le marché est aujourd’hui ralenti, il n’en est pas moins qu’il risque de repartir vite. Ces 2 mois de confinement ont certes retardé un grand nombre de projets mais pas stoppés : en effet 70% des acheteurs conservent leur projet immobilier. Mieux, 55% veulent reprendre leur projet dès la fin du confinement. Aussi dans un marché qui a été extrêmement fort au cours des 3 dernières années, l’immobilier reste très attrayant, à la fois à des fins de résidence principale, mais aussi d’investissement locatif.

 

 

Vers une stabilisation des prix après le confinement ?

Cette demande toujours forte est une bonne nouvelle pour le maintien des prix de l’immobilier. Compliqué en effet d’avoir une vision très précise de ce que seront les prix de l’immobilier demain. Beaucoup de paramètres sont en jeux : Redémarrage de l’économie, évolution des taux des prêts immobiliers, offre et demandes, évolution des demandes des acheteurs.

-          Le contexte économique et la hausse des taux des prêts immobiliers peuvent laisser sur le carreau de nombreux primo-accédants et peuvent pousser une baisse des prix de l’immobilier.

-          D’un autre côté, la raréfaction de l’offre et la demande qui se maintient extrêmement forte l’effet rareté peut continuer à jouer fortement.

L’hypothèse la plus probable est une stabilisation des prix au moins dans un premier temps, le marché ayant besoin de temps pour se réajuster à la hausse ou à la baisse.

 

 

De nouvelles habitudes ?

Reste donc une question en suspens, le confinement va-t-il avoir un impact sur la typologie de biens recherchés ? Là encore c’est un peu tôt pour le dire, néanmoins des premières tendances peuvent être imaginées :

-          La plus importante de toutes est la modification de nos habitudes de travail. IL est à prévoir que le télétravail reste dans de nombreuses entreprises la norme. Dans le cadre, il est envisageable de s’éloigner de son lieu de travail afin de trouver un cadre plus agréable. Il est à prévoir dans ce cadre que les grandes agglomérations puissent être délaissées par certains habitants au profit de villes moyennes.

-          Le confinement aussi peut avoir fait réfléchir à certains qui se mettront à la recherche d’une maison avec Jardin.

-          Enfin, les investisseurs pourront se tourner plus largement vers l’immobilier qui, en ces temps troublés prend plus que jamais sa dénomination de « valeur-refuge ».

 

En résumé, si un grand nombre de questions restent en suspens, il est à prévoir une reprise assez dynamique du marché immobilier.

 

 

A lire également :

 

Avec Century 21, visitez depuis votre canapé !

Votre agence Century 21 prépare la reprise !

Une question ? Découvrez notre Foire aux questions #covid-19

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - COVID19

Pleins d'idées d'activités manuelles pour les enfants

Activités enfants / Adolescents : Silence ça tourne

On se cultive ... du canapé!

Notre actualité