Voiture Électrique : Plus Facile, La Borne À Domicile

Publié le 21/06/2021
Vous êtes l'heureux propriétaire d'une voiture électrique et vous souhaiteriez bénéficier d'une borne à domicile mais vous vivez en copropriété ? Découvrez ci-dessous ce qui est possible.

Les procédures en vue de l’installation ont été simplifiées et plusieurs aides sont possibles pour s’équiper.

Le nouveau décret (n° 2017-26 de janvier 2017) relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques vient juste d’entrer en vigueur. Parmi les nombreuses avancées liées au déploiement du réseau, le nouvel avenant prévoit un renforcement des exigences techniques et de compétences pour les acteurs du marché, concepteurs et installateurs, tels Bornes Solutions, Alphabet, ZEborne (Proxiserve), Zeplug, ChargeGuru, IZI by EDF… Par ailleurs, la réalisation d’une étude de conception électrique devient obligatoire pour tout projet d’installation de bornes de recharge dans les bâtiments d’habitation collectifs comportant au moins quatre points de recharge.

Depuis le 1er janvier, pour un copropriétaire qui souhaite faire procéder à l’installation d’une borne, la procédure d’installation a été grandement simplifiée. Désormais, le syndic ne peut plus s’opposer à l’installation de cet équipement que pour des motifs sérieux, légitimes et argumentés. Le copropriétaire doit simplement solliciter le syndic pour faire inscrire sa demande à l’ordre du jour de l’assemblée générale. Cette demande n’est pas soumise au vote. Elle est automatiquement admise.

Jusqu’au 31 décembre 2023, tous les contribuables peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 75% du coût d’installation de leur borne dans la limite de 300 euros. Celui-ci est valable pour une résidence principale comme secondaire. Et il s’adresse aussi bien aux habitants d’une maison individuelle qu’aux résidents d’un immeuble collectif.

Une solution plus rapide : que les copropriétaires choisissent un opérateur commun, type ZePlug ou Waat. Une fois qu’il a été validé, il n’y a plus besoin de demander une autorisation pour faire procéder à l’installation par celui-ci.

En résumé

  • Il est autorisé d’installer une borne sur son emplacement de parking dans une copropriété
  • Les travaux doivent être annoncés 2 mois auparavant, par lettre recommandée
  • Les raisons techniques sont les seuls motifs valables de refus d’installation de la part de la copropriété
  • Les frais des travaux sont payés par le propriétaire de la borne,
  • La consommation de la borne est entièrement à charge de l’utilisateur de cette dernière.

 

Pour plus de renseignement, n'hésitez pas à contacter votre gestionnaire.

 

Article qui pourrait vous intéresser :

- Copropriété : La rénovation énergétique !

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous